RAC 0 : peu de difficultés, selon Les CDF et une augmentation de 44% en Janvier du nombre de devis RAC 0 selon « Santéclair »

1) Peu de Difficultés sur l'entrée en vigueur du Dispositif.

« Dans plus de 90 % des cas, les patients ont bénéficié sans aucune difficulté de l’entrée en vigueur du dispositif 100 % Santé », affirment Les CDF le 14 février. Le syndicat a rencontré le président de l’Union nationale des organismes complémentaires d’assurance maladie (UNOCAM), Maurice Ronat, pour tenter d’apporter des solutions aux dysfonctionnements constatés par les praticiens.

Certaines complémentaires ont par exemple décidé de n’appliquer le RAC 0 qu’à la date anniversaire du contrat ou ont pris du retard dans la mise en place de la réforme, les patients n’étant pas pris en charge comme il se doit.

« Le président de l’UNOCAM a affirmé que tout sera mis en œuvre afin de régler au plus vite ces dysfonctionnements », assurent Les CDF qui indiquent avoir obtenu la confirmation « qu’il n’y a, conformément à ce qui a été négocié dans la convention, aucun plafond en nombre d’actes contenus dans le panier 100 % Santé ».

2) L'évolution du Dispositif

Dans un communiqué du 27 février, Santéclair estime que les évolutions du 100 % santé concernant l’optique, le dentaire et l’audiologie sont « déjà palpables ».

En dentaire, la plateforme s’appuie sur l’étude de 18 000 devis traités en janvier 2020 « hors réseau Santéclair » représentant 30 000 couronnes. Il ne s’agit donc que de devis dont on ne sait pas s’ils ont été facturés.

Selon Santéclair « le nombre d’actes devisés en « panier 100 % Santé » a bondi de 12 points en janvier 2020 (44 %) par rapport à ce qui était constaté d’avril à fin décembre 2019 (32 %). La fréquence des propositions faites dans le « panier à tarifs libres » a elle baissé de 15 points (passant de 51 % à 36 % des devis) tandis que celle du « panier des restes-à-charge modérés » gagnait 3 points (de 17 % à 20 % des devis). » Ces données interviennent après le plafonnement des prothèses du 1er janvier et l’obligation de proposer une information sur les alternatives thérapeutiques en RAC0 si elles existent.

En optique, en janvier 2020, 12 % des lunettes facturées intègrent au moins partiellement le 100 % Santé, dont 6 % étaient intégralement composées d’éléments relevant du 100 % (verres et monture). En audiologie, le nombre de devis de classe 1 « 100 % santé » a triplé.

Article publié dans l’information dentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.